Après le voyage exploratoire en vallée du Rhône au mois de juillet, nous voilà partis à la découverte d'une autre région dans laquelle nous pourrions être amenés à nous installer dans quelques mois. Lundi 7 septembre 8h00, départ pour la côte Landaise. Après une halte chez les parents le temps d'un repas, nous arrivons à Mimizan vers 16h30.

Aussitôt arrivés à notre bungalow, nous déchargeons les bagages, les VTT et nous voilà rapidement en haut de la dune, contemplant le coucher de soleil sur l'océan.

DSCN4920

Dès le lendemain matin et jusqu'au dernier jour, le programme n'a guère varié: VTT, piscine, plage, piscine, VTT, etc....

Le soir avant le repas sur la terrasse en bois du bungalow, un petit tour en VTT au bord de l'étang de la Mailloueyre

DSCN4926

puis encore des couchers de soleil magnifiques, du haut de la dune, dans le silence, sous la caresse du vent encore tiède...

DSCN4932

La miss a profité de la proximité d'un centre équestre pour renouer avec son sport favori le temps d'une balade de 2 heures au milieu des pins.

DSCN4938

Jeudi 10, au prix d'une vingtaine de kilomètres à VTT, nous sommes allés tremper nos pieds dans l'eau chaude du lac d'Aureilhan

DSCN4947

Le dernier jour, après avoir fait le ménage et remis les clés à la réception, nous entamons notre exploration de Morcenx et ses alentours. Sindères, Garrosse, Morcenx bourg.....trois petits villages très calmes, propres, où il semble bon vivre.

Idem pour Arjuzanx, mais la circulation sur la route qui traverse le village est très gênante.

DSCN4948

L'auberge de Garrosse

DSCN4952

Ancienne maison sur la place de Morcenx Bourg.

Morcenx gare...la gare, quelques commerces, l'église et sa grande place et plein de petites maisons disposées dans des lotissements traversés par des rues perpendiculaires. Tout celà semble propret et calme. Une commerçante reconnaît toutefois qu'il y a bien quelques jeunes qui font un peu le bazar mais bon...pas plus qu'ailleurs (encore !).

Après être passé saluer les parents de mon copain, nous quittons Morcenx en début d'après-midi avec une impression mi figue, mi raisin.... Serions nous mieux à Morcenx qu'à St Vallier? Mieux à Garrosse qu'à St Uze? Pour moi, compte tenu des avantages et inconvénients, la réponse serait plutôt "oui". Je n'ai pas encore l'avis de la miss. Je crois que sa réponse ne semble pas évidente....

Dès la sortie de Morcenx en direction du nord, nous entrons immédiatement dans la Haute Lande. Sans doute la région la plus déshéritée du département (et peut-être même plus !). Dans le hameau de Cornalis, il ne m'a pas été possible de retrouver la célèbre croix (qui n'existe d'ailleurs peut-être plus depuis longtemps). Je croyais me consoler en traversant le marais du Platiet. Quelle déception: une horreur. Le maïs à perte de vue a remplacé les marécages de la lande.

Alors avant de terminer cette journée chez les parents, une dernière petite balade en milieu connu s'imposait: arrêt à la Tour d'Avance et petite balade au bord de la rivière. Mais l'eau presque stagnante à cette époque, les taons qui attaquent sans arrêt, le sable noir qui s'accroche sur les chevilles....la dernière image des landes que la miss gardera en mémoire n'aura vraiment pas été convaincante pour elle.

DSCN4957

Le lendemain, mariage dans la famille. Dimanche 13, retour en Auvergne. Nous arrivons à la maison à 19h15, après 1203 kilomètres.