Mardi 10 juillet, petite virée en train jusqu'à la gare de Meximieux, puis nous montons a pied au village médiéval de Pérouges, classé parmi les plus beaux villages de France.

Nous pique-niquons au pied des remparts avec la pluie qui menace.

La porte d'En Bas, détruite lors du siège de la ville en 1468.

Pérouges sur Wikipédia: cliquez ici

Pérouges 001

Tous les murs sont en pisé. Les ruelles sont en V: au milieu dans la rigole, coulaient les égouts. Le petit peuple devait marcher là. Le passage sur les bords, plus relevés, était réservé aux notables: ils ne se salissaient pas les chaussures. D'où l'expression "tenir le haut du pavé".

Les boutiques des commerçants avaient des volets qui s'ouvraient sur la rue horizontalement, comme une table que l'on déploierait. Les marchandises à vendre étaient exposées sur ces volets. D'où l'expression "triées sur le volet".

On en apprend, des choses !

Pérouges 006

Pérouges 007

La célèbre porte d'En Haut

Pérouges 012

Le Tilleul qui se trouve sur la place du même nom a été planté en 1792. Cette place comporte de belles maisons médiévales.

Pérouges 018