Samedi 3 août.

Le train de 10h23 nous emmène à Culoz, entre Ain et Savoie. Au programme: l'ascension partielle du Grand Colombier, gravi pour la première fois par le Tour de France en 2012. Nous voulions au moins monter jusqu'à la table d'orientation du Fenestrez, à 1180 mètres d'altitude, soit presque 1000 mètres de dénivellé.

Le Grand Colombier fait partie de l'extrémité sud du massif du Jura.  Voir Grand Colombier sur Wikipédia

Pas moins de 3 heures de montée, heureusement bien protégée du soleil car la totalité du parcours s'effectue en sous-bois. Malheureusement, à 15h00, la lumière naturelle n'est vraiment pas la meilleure pour réaliser de belles photos.

025

Le point du vue du Fenestrez est tout de même magnifique: an premier plan, la ville de Culoz. Puis le Rhône et au-dessus, le lac du Bourget, Aix les bains.

046

Au loin, dans la brume de chaleur, des murailles de roche impressionnantes. D'après la table d'orientation, il s'agit des Grandes Jorasses sur la gauche. Au centre, le Mont Blanc. Mont Blanc sur Wikipédia

Après quelques minutes de repos, nous faisons demi-tour par le même chemin. 2h30 de descente....

031

La bifurcation de Culoz, ville ferroviaire. En haut, direction Annecy, Aix les Bains. A gauche, direction Bellegarde et Genève. A droite, Ambérieu, Lyon.

061

Culoz: à 1h15 de Lyon, voilà un bourg de moins de 3000 habitants qui semble agréable (en été, du moins...)

Culoz sur Wikipédia: cliquez ici

084

Sur le chemin du retour, un petit coin de paradis. Dans le frais Jourdan, on se trempe les pieds qui commençaient vraiment à chauffer !

069

Le trajet de cette rando sur Google Hearth:

 Le_Fenestrez__Trajet