Dimanche 31 août, le soleil était annoncé sur tout le pays. Nous prenons le train à 7h50 pour Montmélian, en passant par Grenoble.

Nous avions pour but de monter à  la Roche du Guet, à 1209 mètres d'altitude. Soit presque 1000 mètres de dénivelé.

Montmélian 026a

Dès que l'on quitte la ville, la route s'élève rapidement, puis un chemin au milieu des vignes, puis au milieu des buis.

Montmélian 005a

Nous partons assez vite, la pente est raide et après 1h35 de montée, Babeth a le coup de pompe. Nous nous arrêtons pour manger.

Montmélian 002aAu moment de repartir, il est déjà plus de 13h00. Nous avons au moins encore une petite heure pour arriver au sommet. Puis au moins deux heures pour redescendre. ça va faire juste pour le train. Nous décidons alors de faire demi-tour. Nous ne verrons pas le panorama de la Roche du Guet mais tant pis, c'est quand même une belle balade.

Montmélian 007a

Montmélian 023aMontmélian, malgré quelques tours et barres d'immeubles, semble une petite ville agréable.

Nous prenons le train de 15h10, avec un changement à Chambéry.